top of page

Pour son premier investissement, priorité au crédit amortissable classique. Il existe d'autres solutions comme le prêt in fine. ( Prêt dont l'emprunteur ne paie que les intérêts pendant toute sa durée. Lors de la dernière échéance, l'emprunteur rembourse le capital d'un seul coup.) Quelque soit le type de crédit, cela demande une étude approfondie.  

Choisir le bon régime fiscal est également essentiel. Si votre priorité est de défiscaliser, achetez dans le neuf pour profiter de la loi Pinel : jusqu’à 3000 euros de réduction d'impôts par an sur 6 ans pour un investissement de 150 000 euros.

Pour vous constituer un patrimoine à bon compte, privilégiez l’ancien et allégez vos impôts grâce au mécanisme du «déficit foncier» qui autorise la déduction des travaux des loyers et le report du déficit sur votre revenu global dans la limite de 10.700 euros par an.

Pour disposer d'un revenu peu taxé, louer en meublé non professionnel est possible. Vos loyers seront alors soumis au régime des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) qui est moins pénalisant que celui des revenus fonciers qui s’applique en cas de location nue.

Nos outils en agence nous permettent d'établir quel régime sera le mieux adapté à votre situation.

Nous recherchons pour vous un crédit permettant également un report des premières mensualités de 3 à 6 mois en cas de travaux ou en cas de recherche de locataire.

​​

immobilier locatif
bottom of page